Soyons responsables

LETTRE PASTORALE A L'OCCASION DU 56ème ANNIVERSAIRE DE L'INDEPENDANCE DU TOGO

Aux frères et sœurs en Christ,

Aux fils et filles bien-aimés de Dieu,

Aux hommes et femmes de bonne volonté.

 

A l’occasion du 56ème anniversaire de l’Indépendance du Togo

En cette année où l’Eglise entière, à l’invitation du Pape François, célèbre le jubilé de la miséricorde, année consacrée par le Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM) à la réconciliation en Afrique, vos Pères Evêques viennent, une fois encore à vous, à travers ce message de paix et cet appel à la responsabilité.

 

Dans sa lettre adressée au peuple togolais à l'occasion de son accession à l'Indépendance en 1960, le Saint Pape Jean XXIII écrivait ces lignes qui doivent aujourd'hui résonner profondément dans la conscience de chaque citoyen : « Que chacun ait le souci de collaborer de toutes ses forces à la prospérité de sa Patrie, chassant les illusions dont la plus grave serait de croire que l'indépendance politique résout toutes les difficultés. Quelles que soient votre religion, votre appartenance ethnique, il vous faut vivre en bons citoyens plus que jamais, prendre conscience de vos responsabilités politique et sociale, fonder solidement votre communauté nationale.»

 

Plus de cinquante ans après cet appel, la situation de notre Pays exige, plus que jamais, un sursaut et une véritable prise de conscience de nos responsabilités politiques. Cette lettre que nous, Evêques du Togo, adressons une fois encore à vous tous, fils et filles bien-aimés, ainsi qu'à tous les hommes et femmes de bonne volonté, à la veille du cinquante-sixième (56ème) anniversaire de notre Indépendance, vise à nous rappeler chacun à cette responsabilité politique sans laquelle toute vie commune est vouée à des égarements et à des errements sans répit.

 

Cette interpellation que nous nous permettons de lancer nous paraît particulièrement significative au moment où notre Pays semble se désintéresser de certaines questions brûlantes qui avaient agité l’opinion nationale il y a à peine quelques mois. En effet, après la grande effervescence qui a marqué ces derniers temps, le Togo semble être tombé brusquement, suite à l’élection présidentielle d’avril 2015, dans une surprenante léthargie comme si les grandes revendications et promesses de réformes n’avaient d’intérêt que pour les campagnes électorales. De fait, aujourd’hui, le contexte international des attaques terroristes et les enjeux sécuritaires semblent avoir éclipsé totalement les questions internes de justice, de réformes institutionnelles, de décentralisation, de consolidation de la démocratie, de gouvernance et de l’Etat de droit. Nous ne saurions donc faire semblant de les oublier comme si, par enchantement, toutes les questions que nous nous étions engagés à examiner après les échéances électorales avaient simplement disparu.

 

Conscients qu'il n'y a jamais de responsabilité sans la vérité, il est nécessaire de nous placer dans la lumière de la vérité et de commencer à clarifier certaines notions, à mettre à leur place certaines idées reçues ; en effet, le mensonge commence toujours par une déformation du sens des mots, tandis que le courage de la vérité réside dans la capacité de rendre aux mots leur sens véritable. 

Télécharger le message en pdf

Télécharger le fichier audio

LETTRE PASTORALE INDEPENDACE

Nous soutenir depuis l'étranger

Virement sur le compte  7010 1414 0030 9301

----------------

Pour tout transfert (Western Union, Money Gram, et autres) envoyez les dons à :

M. SETHO Dodzi :

Contact : +228 90 04 64 37 

email : sethopaul@gmail.com

le fundraiser du Togo

 

App movil

Dispositif Android 
 
Dispositif Apple
 
Dispositif Windows Phone