EDITORIAL- OCTOBRE MOIS DU ROSAIRE

Written by on avril 7, 2018

OCTOBRE MOIS DE MARIE,
OCTOBRE MOIS DU ROSAIRE

O toi dont la beauté
Rayonne de clarté
A l’ombre de l’Esprit,
Eve nouvelle,
Laisse-nous découvrir
Le mystère de grâce
Où le monde renaît.

Ta foi nous a donné
Celui qu’ont annoncé
Les hommes de l’espoir.
Joie des prophètes,
Dieu façonne en ton corps
Son image éternelle
Et se fait l’un de nous

Le prix de ton amour
Demeure pour toujours
Caché dans nos moissons
Mère des hommes,
Tu prépares en secret
Le ferment du Royaume
Et le pain de nos vies.
(Hymne du Commun de la Vierge Marie,
Office des Lectures, Liturgie des Heures, T IV)

Octobre, mois bénie de notre Dame du Ciel au cours duquel les fidèles chrétiens ont appris sous l’impulsion du Pape Pie V à se rassembler dans leurs chapelles ou dans leurs églises paroissiales pour prier le Rosaire. C’était en souvenir de la Bataille de Lépante (7 octobre 1571) qui donna le coup d’arrêt aux menées turques contre l’Occident. Le pape Pie V en 1573 en effet, institua en action de grâces la fête de Notre-Dame-Du-Rosaire qui donne un nouvel essor à la récitation du chapelet.
Plus proche de nous, le 13 octobre 1917, la Vierge Marie, la « Dame » comme l’appelaient les voyantes François, Jacinthe et Lucie, qui leur apparaissait déjà depuis mai 1917 à « Cova da Ira » (Fatima), a promis d’accomplir un miracle. Ils étaient, selon le témoignage du docteur Almeida Garreth, ce 13 octobre de 70 000 personnes à contempler aussi longtemps le « disque solaire étincelant de lumière et de chaleur danser sans avoir mal aux yeux et sans abîmer leur rétine ».
« Le chapelet est ma prière préférée ; c’est une prière merveilleuse, merveilleuse de simplicité et de profondeur », nous confie le saint Pape Jean Paul II. La prière du chapelet ou du Rosaire est une prière pour tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots lors de la prière de suivre un modèle simple avec un objectif précis : méditer les mystères de l’Evangile et louer Dieu de notre Foi.
Le centre de notre foi est le Christ, Rédempteur de l’homme. Marie ne lui porte pas d’ombre, pas plus qu’à son œuvre salvifique. « Elevée au Ciel corps et âme, la Vierge, la première à gouter les fruits de la passion et de la résurrection de son Fils, est Celle qui de la façon la plus sûre nous conduit au Christ, le but ultime de notre activité et de toute notre existence. (…) Pour la tâche exigeante, mais extraordinairement riche de contempler le visage du Christ avec Marie, existe-t-il un meilleur moyen que la prière du Rosaire ? » (Jean Paul II, Audience Générale du mercredi 16 octobre 2002).
Prier donc le Rosaire, c’est « contempler les divers mystères de Jésus Christ avec et par Marie ». Si la liturgie, action du Christ et de l’Eglise, est l’action salvifique par excellence, le Rosaire, en tant que méditation sur le Christ avec Marie, est une contemplation salutaire » (Rosalium Virginis Mariae, n° 13).
En priant le Rosaire en ce mois béni, n’oublions pas non plus de porter en prière le Congrès Mondial de Radio Maria qui aura à Collevalenza en Italie du 12 au 17 octobre 2018.
Fructueux mois du Rosaire

P. Auguste Koffi Happy EGAH
Directeur des Programmes
Radio Maria Togo


Current track
Title
Artist